dimanche 11 février 2018

Relecture du temps d’exil




Daniel 9. Où il est question de sabbats, d’années sabbatiques qui n’ont pas été respectées. Du Shabbath initial promis à la fin du récit de la Création dans la Genèse jusqu’à l’entrée en Terre promise et à l’exil, des sabbats manquants de Jérémie, devenant des septenaires d’années en Daniel – tant l’exil loin du repos promis s’avère être une réalité plus profonde et tragique qu’un déplacement géographique, fût-ce celui du pourtant tragique exil à Babylone. Les sabbats d’années deviennent autant de signes d’exil… et promesses du Règne bientôt inauguré par un solennel Jubilé. Mais on n’en et pas là. Pour l’heure, c’est la nuit de l’exil… Qui culmine avec la présence du dévastateur, que l’on trouve en Dn 9 et 12 – repris dans les Évangiles par Jésus annonçant la destruction du Temple et de Jérusalem (Mt 24, Mc 13, Lc 21).

Daniel 9
2 […], moi Daniel je considérai dans les Livres le nombre des années qui, selon la parole du SEIGNEUR au prophète Jérémie, doivent s’accomplir sur les ruines de Jérusalem : soixante-dix ans.
3 Je tournai ma face vers le Seigneur Dieu en quête de prière et de supplications, avec jeûne, sac et cendre.
4 Je priai le SEIGNEUR mon Dieu et je fis cette confession :
« Ah ! Seigneur, toi, le Dieu grand et redoutable qui garde l’alliance et la fidélité envers ceux qui l’aiment et gardent ses commandements !
5 Nous avons péché, nous avons commis des fautes, nous avons été impies et rebelles, nous nous sommes détournés de tes commandements et de tes décisions.
6 Nous n’avons pas écouté tes serviteurs les prophètes qui ont parlé en ton nom à nos rois, nos princes, nos pères et tout le peuple du pays. […]. »

20 Je parlais encore, priant et confessant mon péché et le péché de mon peuple Israël, déposant ma supplication devant le SEIGNEUR mon Dieu, au sujet de la montagne sainte de mon Dieu ;
21 je parlais encore en prière, quand Gabriel, cet homme que j’avais vu précédemment dans la vision, s’approcha de moi d’un vol rapide au moment de l’oblation du soir.
22 Il m’instruisit et me dit : « Daniel, maintenant je suis sorti pour te conférer l’intelligence. 23 Au début de tes supplications a surgi une parole et je suis venu te l’annoncer, car tu es l’homme des prédilections ! Comprends la parole et aie l’intelligence de la vision !
24 Il a été fixé soixante-dix septénaires
sur ton peuple et sur ta ville sainte,
pour faire cesser la perversité et mettre un terme au péché,
pour absoudre la faute et amener la justice éternelle,
pour sceller vision et prophète et pour oindre un Saint des Saints.
25 « Sache donc et comprends : Depuis le surgissement d’une parole en vue de la reconstruction de Jérusalem, jusqu’à un messie-chef, il y aura sept septénaires. Pendant soixante-deux septénaires, places et fossés seront rebâtis, mais dans la détresse des temps.
26 Et après soixante-deux septénaires, un oint sera retranché, mais non pas pour lui-même. Quant à la ville et au sanctuaire, le peuple d’un chef à venir les détruira ; mais sa fin viendra dans un déferlement, et jusqu’à la fin de la guerre seront décrétées des dévastations.
27 Il imposera une alliance à une multitude pendant un septénaire, et pendant la moitié du septénaire, il fera cesser sacrifice et oblation ; sur l’aile des abominations, il y aura un dévastateur et cela, jusqu’à ce que l’anéantissement décrété fonde sur le dévastateur. »

L’institution des années sabbatiques et du Jubilé au livre du Lévitique :

Lévitique 25, 1-7
1 Sur le mont Sinaï, le SEIGNEUR adressa la parole à Moïse :
2 « Parle aux fils d’Israël ; tu leur diras : Quand vous serez entrés dans le pays que je vous donne, la terre observera un repos sabbatique pour le SEIGNEUR :
3 pendant six ans, tu sèmeras ton champ ; pendant six ans, tu tailleras ta vigne et tu en ramasseras la récolte ;
4 la septième année sera un sabbat, une année de repos pour la terre, un sabbat pour le SEIGNEUR : tu ne sèmeras pas ton champ, tu ne tailleras pas ta vigne,
5 tu ne moissonneras pas ce qui aura poussé tout seul depuis la dernière moisson, tu ne vendangeras pas les grappes de ta vigne en broussaille, ce sera une année sabbatique pour la terre.
6 Vous vous nourrirez de ce que la terre aura fait pousser pendant ce sabbat, toi, ton serviteur, ta servante, le salarié ou l’hôte que tu héberges, bref, ceux qui sont installés chez toi.
7 Quant à ton bétail et aux animaux sauvages de ton pays, ils se nourriront de tout ce que la terre produira.
8 « Tu compteras sept semaines d’années, c’est-à-dire sept fois sept ans ; cette période de sept semaines d’années représentera donc quarante-neuf ans.
9 Le septième mois, le dix du mois, tu feras retentir le cor pour une acclamation ; au jour du Grand Pardon vous ferez retentir le cor dans tout votre pays […].

L’exil de 70 ans (70 années sabbatiques transgressées) au livre de Jérémie et au livre des Chroniques :

Jérémie 25, 10-12

10 Je fais s’éteindre chez eux cris d’allégresse et joyeux propos, chant de l’époux et jubilation de la mariée, grincements de la meule et lumière de la lampe.
11 Ce pays tout entier deviendra un champ de ruines, une étendue désolée, et toutes ces nations serviront le roi de Babylone pendant soixante-dix ans.
12 Mais quand les soixante-dix ans seront révolus, je sévirai contre le roi de Babylone et contre cette nation-là – oracle du SEIGNEUR –, contre leurs crimes, contre le pays des Chaldéens : je le transformerai pour toujours en étendue désolée.

2 Chroniques 36, 19-21
19 Ils incendièrent la Maison de Dieu, ils démolirent le rempart de Jérusalem, ils mirent le feu à tous ses palais et tous les objets précieux furent voués à la destruction.
20 Puis il déporta à Babylone ceux que l’épée avait épargnés, pour qu’ils deviennent pour lui et ses fils des esclaves, jusqu’à l’avènement de la royauté des Perses.
21 Ainsi fut accomplie la parole du SEIGNEUR transmise par la bouche de Jérémie : « Jusqu’à ce que le pays ait accompli ses sabbats,
qu’il ait pratiqué le sabbat pendant tous ses jours de désolation,
pour un total de soixante-dix ans. »

Exil de 70 années symboliques (devenues 70 semaines d’années chez Daniel). Puis annonce du retour via le décret de Cyrus (2 Chroniques 36, 22 sq.). Ainsi se termine le dernier livre de la Bible hébraïque (2 Chr.) en écho à la Genèse et au récit de la Création qui se clôt sur le Shabbath.


RP
Textes de fin du monde

Église protestante unie de France / Poitiers
Étude biblique 2017-2018
Chaque 2e mardi du mois à 14 h 30
& chaque jeudi qui suit le 2e mardi à 20 h 30
5) 13 & 15 février – Relecture du temps d’exil – Daniel 9 (PDF ici)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire